Accueil   » Biographie 

Biographie

Sylvie Bédard

Sylvie Bédard est originaire de Chibougamau, une ville dans le Nord du Québec. Diplômée en techniques infirmières, elle a exercé plus de dix années en régions éloignées, à Mistissini sur le territoire de la Baie James, puis à Kuujjuarapik, sur les rives de la Baie d'Hudson.

Condamnée en 1990 à une lombalgie chronique, elle est malheureusement forcée de quitter son emploi. En quête de soulagement, elle s'est alors tournée vers les approches de la médecine parallèle telles que le massage et le shiatsu. Fascinée par ces approches, elle décide de les étudier et obtient son diplôme de massothérapie en 1992. Ses études en shiatsu, kinésiologie appliquée et psychokinésiologie lui révèlent les fondements des thérapies orientales qui avancent que tout est lié : symptômes, systèmes organiques, énergies et émotions. De cette perspective se forgeait graduellement sa définition de la santé optimale. C'est durant cette période qu'elle s'intéresse aux auteurs qui traitent de la santé, de la guérison naturelle, des blessures émotionnelles de l'enfant, de la corrélation entre les malaises et l'état émotionnel, des conséquences bienfaisantes de la tendresse... C'est ainsi qu'elle découvre plusieurs grands noms dans ces domaines : Louise L. Hay, John Bradshaw, Docteur Deepak Chopra, Docteur Wayne Dyer, Lise Bourbeau et Claudia Rainville.

Inspirée par des personnes extraordinaires qui ne se laissaient pas arrêter par leurs limitations physiques, Sylvie décide d'ouvrir un cabinet à Timmins afin d'apporter soulagement à ceux qui en ont besoin tout en ménageant son dos.

Sa curiosité, son intérêt et sa pratique l'amenaient à découvrir intensément les concepts du langage corporel, de la mémoire corporelle, de la résistance à l'origine du blocage de nos énergies. À travers ses consultations, elle constatait que les malaises pouvaient être des messages d'insatisfaction qui avaient été ignorés par le passé et que la tendresse permettait de les accueillir, de les comprendre et de les assouvir. Son état de santé s'est amélioré au fur et à mesure qu'elle intégrait intuitivement ces concepts. À l'encontre de ses croyances médicales et des pronostics préétablis, Sylvie expérimente finalement la possibilité de renverser le processus dégénératif qu'est l'arthrose et de guérir sa hernie discale. Poussée par cette réussite, elle s'engage, cette année-là, à tout mettre en oeuvre pour faire connaître l'approche simple qui, moyennant un peu de connaissances et de pratique, stimule la capacité naturelle de se guérir.

La médiatisation de l'extraordinaire guérison de Sylvie et son désir ardent de populariser la démarche d'autoguérison l'entraînent à devenir conférencière, auteure d'articles de journaux (Timmins Times) et animatrice d'ateliers. Elle inaugure, en 1996, les Jardins d'Harmonie, son centre de santé, et accompagne les autres dans cette démarche. Son souci de les voir progresser la porte à relever leurs difficultés afin de mieux répondre à leurs besoins. Cet exercice de réflexion s'intensifie davantage devant ceux et celles qui se montrent sceptiques. Sa détermination à les rassurer la force à approfondir le sujet et l'amène à élaborer un concept qui décrit les étapes (souvent inconscientes) de cette transition et à l'intégrer dans sa méthode de travail afin de mettre en évidence les mécanismes qui nous influencent dès le début de cet apprentissage. Elle élabore et en met en place un programme d'apprentissage personnalisé, adapté à chacun de ses clients. Cet enseignement vise à aiguiser la compréhension du langage corporel et à atteindre l'autonomie.

Déterminée à informer le plus grand nombre possible de personnes, elle entreprend en 2003 une démarche d'écriture qui la conduira quatre années plus tard à la réalisation de son livre Les secrets du langage corporel au profit de notre santé, qui explique, en détail, comment elle en est venue à croire qu'il est possible de se guérir de maladies chroniques. Ainsi, dans son livre, elle fait le bilan de ses vingt-huit années de travail dans le domaine de la santé en mettant l'accent sur les expériences de maladie et de guérison. Un à un, elle dévoile des éléments qui permettent de comprendre la signification des malaises et l'origine des difficultés quotidiennes. Elle présente également une formule permettant de les résoudre, d'être bien et de se faciliter la vie.

En 2007, Sylvie et Bruce Picotte, son mari, fondent la maison d'édition Visyble pour privilégier la publication d'oeuvres traitant de l'approche intégrative pour une santé optimale. Son mandat est donc de mettre en relief la transformation actuelle du monde de la santé issue du mariage des thérapies conventionnelles, des approches parallèles et de la responsabilisation individuelle de s'informer et d'apprendre à profiter de sa faculté naturelle de guérir. Visyble veut aussi promouvoir les récits témoignant de la possibilité d'accéder à une santé individuelle optimale laquelle rejaillit sur notre société.

En 2009, sortie du CD audio Exercer son pouvoir d'être bien

La pratique de Sylvie se résume à faire connaître la démarche d'autoguérison, de bien-être et d'épanouissement par des consultations privées, l'organisation d'ateliers, de conférences et par l'avancée de la création d'un centre de recherche, de formation et de soins.